On vous donne des nouvelles de Guilhem, Erasmus en Suède !


Ce mois-ci, nous avons pris des nouvelles de Guilhem, parti réaliser son second semestre de M1 à Borlänge, en Suède.





Salut Guilhem ! Comment se passent tes premiers mois en Suède ?


Hej ! Cela fait pratiquement deux mois que j’ai démarré cette aventure en Suède, mais j’ai l’impression que ça ne fait même quelques semaines que je suis arrivé. Tout passe extrêmement vite, entre les cours qui me prennent pas mal de temps, les excursions et les festivités, je n’ai pas vu le temps passer ! Ça doit vouloir dire que je me suis rapidement intégré au style de vie Suédois ! Honnêtement je m’éclate, j’ai découvert une culture singulière, des personnes chaleureuses et accueillantes et le fait de sortir de sa zone de confort ça permet vraiment d’en apprendre sur soi-même.


Qu’est-ce que tu as découvert dans le pays pour le moment ?


Pour être honnête, je n’ai pas encore eu l’occasion de sortir de la région de Dalarna. Il y a tant à découvrir dans cette région que je n’ai pas encore visiter les villes iconiques de Stockholm, Göteborg ou Malmö. Dès la première semaine de notre arrivée, les étudiants Suédois nous ont organisés une semaine d’intégration intensive avec pas mal d’activités. Journée ski sur la station de Romme Alpin à quelques kilomètres de Borlänge, soirée sauna et bain gelé, patin à glace, ski de fond, et quelques soirées à thèmes pour en apprendre un peu plus sur la culture étudiante suédoise. Sinon, pas mal de randonnées dans la région avec pour objectif de chasser les magnifiques couchers de soleil et les aurores boréales. Pour souffler, j’essaye de m’immerger dans la culture en allant à la rencontre des locaux. Je pratique le floorball (hockey indoor, pour faire court) et le pickleball (ça ressemble beaucoup au tennis) à Borlänge. Je joue uniquement avec des Suédois et je prends vraiment plaisir à discuter avec les locaux. C’est facile de communiquer avec eux parce qu’ils parlent généralement très bien anglais il n’y a donc pas cette barrière de la langue qui peut parfois être un frein au début. On fait la fête et on s’amuse aussi bien sûr (Les Suédois ont le sens de la fête !) Ce mois-ci, avec mes colocataires (deux français et deux slovaques), nous allons faire un road trip vers le Nord de la Suède, sur Abisko. Les conditions météo s’annoncent très bonnes et on devrait voir pas mal d’aurores boréales là-bas. Randonnée dans la neige, sauna sous les étoiles, chien de traîneaux, soirée au feu de camp dans le grand froid Nordiques sont au programme. On va également faire un passage dans les Fjords Norvégiennes. Très impatient d’y être !




Quels cours suis-tu ? Tu en as un préféré ?


Je suis des cours en tourisme, événementiel et marketing. Ils sont tous très différents et intéressants. La manière d’enseigner n’est pas la même qu’en France, on a peu de cours dans la semaine mais la charge de travail en autonomie est conséquente. Je suis heureux d’avoir des cours dans le tourisme et l’événementiel parce que cela rejoint le domaine du marketing et du commerce, ce qui élargit mes connaissances et cela m’apportera beaucoup pour les années à venir. Je n’en ai pas préféré un plus que l’autre, comme je l’ai dit, ils sont tous différents et les enseignants sont très bienveillants avec les étudiants. L’université de Dalarna est multiculturelle en terme d’étudiants mais aussi d’enseignants-chercheurs, ce qui est encore plus enrichissant culturellement.


Est-ce que tu as déjà réalisé un projet scolaire intéressant ?


Une première vague d’examens a eu lieu et j’ai eu plusieurs « Essay » à rendre lors du mois de février. Beaucoup de recherches académiques sont nécessaires ce qui permet de développer ses connaissances en autonomie et d’évoluer à son rythme. Les sujets sont généralement très intéressants, variées et ouverts sur l’actualités, ce qui nous permet de développer notre esprit critique. Et puis tout se fait en anglais, cela apporte un challenge supplémentaire mais améliore concrètement mes capacités linguistiques.


Enfin, est ce qu’il y a quelque chose que tu as appris grâce à l’Erasmus qui te serviras dans la vie ?


L’autonomie et l’adaptation sont les premiers mots qui me viennent à l’esprit. J’avais clairement besoin de sortir de ma zone de confort et de mon « train-train » quotidien. Ces deux dernières années ont été moralement compliquées pour tout le monde et cela fait un bien fou de ne plus se soucier de ça. Savoir lâcher prise, ne pas être absorbé par nos routines quotidiennes sont des choses qu’Erasmus m’apportera dans la vie. Et surtout l’importance des rencontres et du lien social dans nos vies, je réalise que c’est fondamental !




Merci Guilhem !


99 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout