Blue Monday



Le Blue Monday (lundi bleu en Français) est considéré comme le lundi le plus déprimant de l’année. Celui-ci est né après la diffusion d’un spot publicitaire par la chaîne de télévision britannique Sky Travel en 2005 (Wikipédia, 2021).


Généralement, le Blue Monday est célébré le troisième lundi de janvier, cette année, cela correspond à la date du 17 janvier 2022. En effet, selon « l’auteur », cela correspond au jour le plus triste de la semaine (le lundi), mélangé au fait que le salaire n’est pas encore tombé, la météo est mauvaise (et la saison de manière plus large est froide et obscure), cumulé au fait que l’on se situe dans la période d’après-fêtes de fin d’année.


Bien sûr, comme on peut le comprendre par son origine, ce concept de Blue Monday ne constitue qu’un argument marketing supplémentaire (Damgé, 2021), et non un véritable calcul scientifique. En effet, une formule a même été proposée, mêlant les facteurs cités ci-dessus (météo, humeur, etc.) qui se révèlent non quantifiables et sans aucune valeur scientifique ni psychologique.


Ainsi, de nombreuses critiques sur cette journée mondiale émergent, la traitant notamment « d’arnaque » (L'Est Républicain, 2020). En effet, un sondage a été mené début 2020 sur l’influence de cette journée sur le moral des français : 41 % d’entre eux ont déclaré observer une réelle influence sur leur état lors de cette journée, contre 31 % en 2018. On peut cependant préciser que seuls 23 % des Français connaissaient le concept en 2018 contre 68 % en 2020.


Mais quel lien avec le marketing ?


Tout d’abord, beaucoup d’entreprises profitent de cette journée pour mettre en avant leurs produits :

C’est le cas par exemple de Sephora en 2019 (Le Gall, 2019), qui en profitait pour proposer une réduction mettant en avant « la bonne humeur » :



On peut également prendre l’exemple de la compagnie aérienne Tui, proposant elle aussi une réduction (voyagerapetitprix.com, 2021) :



De plus, il existe une pensée collective selon laquelle les individus compensent leur tristesse par une consommation excessive, et le marketing a pour promesse principale une plus grande satisfaction et un plus grand bien-être dans la vie (Andreasen, 1994).


Une étude a donc été menée par (Lichtlé, Plichon, & Grzeskowiak, 2016) pour analyser l’effet de la consommation sur la satisfaction dans la vie. Après la réalisation d’une étude qualitative, les chercheurs ont effectivement conclu que l’achat de bien et services avait un impact sur la satisfaction et l’insatisfaction dans la vie. Des éléments variables ou fixes jouent sur le degré de satisfaction : par exemple, les loisirs (livres, cinéma, théâtre, etc.), les transports (vélo, voiture, etc.) ou encore l’alimentation (« de la bonne nourriture, du bon vin, du chocolat ou des confiseries ») sont des éléments dits « variables » mais considérés comme fondamentaux pour la satisfaction ou insatisfaction des individus.


De manière globale, l’étude a conclu que principalement les biens et services répondant à des besoins psychologiques (eau, électricité, etc.) n’augmentaient pas la satisfaction s’ils étaient bien évalués et la baissaient fortement s’ils étaient mal évalués. Les éléments variables cités ci-dessus comme le transport ou encore les loisirs suivent, au contraire, une logique dans laquelle la satisfaction a une relation positive à l’évaluation.


Ainsi, pour conclure, le Blue Monday est un argument marketing profitant du fait que la satisfaction est bel et bien liée à la consommation de biens et services. Ainsi, de nombreuses marques profitent de cette date pour proposer des promotions et réductions à leur clientèle, tout en appuyant sur le fait que cela « les rendra heureux ».


Bibliographie

Andreasen, A.-R. (1994). Social marketing : its definition and domain. Journal of Public Policy and Marketing, 108-114.

Damgé, M. (2021, Janvier 18). « Blue Monday » : le jour le plus déprimant de l’année n’est qu’un concept marketing. Le Monde. Récupéré sur https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2021/01/18/blue-monday-le-jour-le-plus-deprimant-de-l-annee-n-est-qu-un-concept-marketing_6066661_4355770.html


Le Gall, E. (2019, Janvier 21). Blue Monday : Sephora vous redonne le moral avec un code promo ! Récupéré sur Beauté test: https://www.beaute-test.com/mag/article-blue-monday-sephora-vous-redonne-moral-avec-un-code-promo-.php


L'Est Républicain. (2020, Janvier 17). Le "Blue monday", une arnaque pour vous faire dépenser plus. L'Est Républicain. Récupéré sur https://www.estrepublicain.fr/magazine-lifestyle/2020/01/17/le-blue-monday-une-arnaque-pour-vous-faire-depenser-plus


Lichtlé, M., Plichon, V., & Grzeskowiak, S. (2016). La consommation peut-elle améliorer la satisfaction dans la vie ? Management & Avenir, 77-94. Récupéré sur https://doi.org/10.3917/mav.083.0077


voyagerapetitprix.com. (2021, Janvier 17). BLUE MONDAY TUI.be ! 75€ de Réduction. Récupéré sur voyagerapetitprix.com: http://www.voyagerapetitprix.com/blog/blue-monday-tui-be-75-de-reduction.html


Wikipédia. (2021, Novembre 1). Blue Monday (jour). Récupéré sur Wikipédia: https://fr.wikipedia.org/wiki/Blue_Monday_(jour)


Droit d'image (2021, Janvier 17). https://recommend.pro/use-blue-monday-marketing-strategy/




67 vues0 commentaire